Webinaire Éthique et COVID-19

Le RÉOQ et l’APEC
vous invitent à participer
à un Webinaire gratuit, en français

Quand l’éthique devient virale,
les défis de COVID-19 pour les organisations

Le RÉOQ (Réseau d’éthique organisationnelle du Québec) et l’APEC (Association des praticiens en éthique du Canada) vous invitent cordialement à vous inscrire à un webinaire qui aura lieu

le jeudi 14 mai, de midi à 13h (HAE)

La crise du Coronavirus place les entreprises et les autres organisations dans des situations difficiles. Il faut prendre en compte les relations internes et externes, le service à la clientèle et les responsabilités sociales dans un sens plus large.

Ce webinaire est l’occasion pour les participants de réfléchir ensemble et d’échanger sur les défis éthiques auxquels les organisations canadiennes sont ou seront confrontées.

Quelles sont les mesures mises en œuvre ?
Quels conseils éthiques donnez-vous ? 

Continuer la lecture de « Webinaire Éthique et COVID-19 »

Mineure en bioéthique

La mineure en bioéthique vise à promouvoir une réflexion structurée sur les enjeux éthiques liés à la prise de décision dans le domaine de la pratique clinique, de la recherche et de la santé des populations.

Les informations détaillées au sujet du nouveau programme de mineure en bioéthique et du microprogramme de premier cycle en bioéthique sont maintenant disponibles! Présentez votre demande d’admission sans tarder (date limite : 1er juin). Continuer la lecture de « Mineure en bioéthique »

AIDE MÉDICALE À MOURIR

Retour sur l’expérience québécoise

18 novembre 2019

17h00 à 19h00

Université de Montréal

Pavillon Lionel-Groulx — Carrefour des arts et des sciences

3150 Rue Jean-Brillant / Salle C-3061

Montréal, QC H3T 1N8

Inscription gratuite mais obligatoire

Pour vous inscrire cliquez sur : Eventbrite

Pour information : info@aqec.ca

Description de l’activité

En 2009, une commission parlementaire sur la question de mourir dans la dignité a été créée par la députée Véronique Hivon. Le 5 juin 2014, la Loi concernant les soins de fin de vie, incluant un droit à l’aide médicale à mourir (AMM), sous réserve de répondre à des critères précis, a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec. Suite au jugement de la Cour suprême (Carter c. Canada) en 2015, qui a reconnu l’inconstitutionnalité de certaines dispositions du Code criminel, le Parlement canadien a adopté sa propre loi autorisant l’AMM et le suicide assisté dans des circonstances déterminées. Au Québec, si la Loi concernant les soins de fin de vie est plus restrictive en limitant l’accès à l’AMM uniquement, des dispositions procédurales de la loi fédérale s’appliquent de façon concurrente. En septembre 2019, la Cour supérieure du Québec a quant à elle tranché en faveur de Mme Nicole Gladu et M. Jean Truchon qui contestaient surtout le critère de fin de vie (Québec) et de mort naturelle raisonnablement prévisible (Canada). Des changements s’annoncent donc alors que la Cour a laissé un délai d’un an afin d’ajuster les textes de loi. Le rapport du Groupe d’experts sur l’inaptitude et l’aide médicale à mourir est d’ailleurs attendu.

Cette innovation a été perçue tantôt comme le plus grand mouvement social contemporain, tantôt comme étant à l’origine d’une pente glissante présentant des risques pour les personnes vulnérables. La mise en œuvre de l’aide médicale à mourir ne s’est pas faite sans requérir d’importants changements dans les soins en matière de fin de vie et continue de susciter de nombreux enjeux éthiques pour les professionnels de la santé sur le terrain. Une importante offre de formation a d’ailleurs dû être développée pour tous les acteurs appelés à intervenir dans une demande d’AMM. Les différents milieux ont également dû s’adapter.

La présente conférence vous propose un retour sur l’expérience québécoise en matière d’aide médicale à mourir. À la suite d’une présentation de Me Véronique Hivon, Ad.E., un panel interdisciplinaire initiera une réflexion sur les enjeux éthiques, légaux, sociaux et médicaux que ce soin suscite. Dre Le Thi Nguyen Gia pourra discuter des défis qu’elle rencontre dans sa pratique alors Mme Any Brouillette contribuera à la réflexion éthique. Me Julie Cousineau agira en tant que modératrice afin de faire le pont entre les différentes dimensions abordées durant les discussions.

Conférencière principale : Me Véronique Hivon

Véronique Hivon est diplômée en droit civil et en common law de l’Université McGill, en plus de détenir une maîtrise en analyse et planification de politiques sociales de la London School of Economics and Political Science de Londres. Elle a œuvré comme chercheuse, conseillère politique et avocate, avant d’être élue députée dans Joliette, en 2008, sous la bannière du Parti Québécois. Au sein du gouvernement de Pauline Marois, elle a occupé le poste de ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, où elle a notamment piloté l’important dossier de Mourir dans la dignité. Continuer la lecture de « AIDE MÉDICALE À MOURIR »

AGA 2019

Groupe de recherche en intégrité et éthique de la recherche

Veuillez prendre note qu’une Assemblée générale et extraordinaire des membres de l’Association québécoise en éthique clinique (l’«Association») aura lieu le 3 octobre 2019 à 19 h 15 au deuxième étage du restaurant Saint-Houblon Côte-des-Neiges situé au 5414 Avenue Gatineau, Montréal, QC, H3T 1X5.

Ordre du jour

  1. Ouverture de la séance : Président et secrétaire de l’assemblée
  2. Vérification du quorum
  3. Lecture et adoption du procès-verbal de l’Assemblée générale des membres du 18 septembre 2018
  4. Adoption de l’ordre du jour
  5. Rapport de la présidente du Conseil
  6. Réception des états financiers (déposés séance tenante)
  7. Dépôt du budget
  8. Élection des membres du conseil d’administration
  9. Décision de ne pas nommer d’auditeurs
  10. Ratification des règlements et résolutions de l’exercice
  11. Ratification des modifications aux règlements généraux
  12. Cotisation annuelle
  13. Varia

Tous les membres en règle de l’Association ont le droit de vote à cette l’Assemblée générale et extraordinaire.

Montréal, le 3 septembre, 2019.

Par ordre du conseil d’administration,

Charles Marsan, secrétaire

P.S. Pour toute question concernant l’AGA ou les documents attachés, nous vous prions de nous rejoindre par téléphone, par courriel ou par la poste.

AQEC

734, Rue des Sureaux # 5
Boucherville, QC, J4B 0C8
(450) 857-3396
info@aqec.ca
© 2019 Association québécoise en éthique clinique

La maltraitance envers les personnes proches aidantes

L’AQEC vous invite à un 5-7 bioéthique

Jeudi, le 3 octobre 2019

17:00 – 19:00

Ajouter au Calendrier

Endroit

Restaurant le Saint-Houblon

5414 Avenue Gatineau

Montréal, QC H3T 1X5

Afficher la carte

À propos de cet événement

Malgré le fait que le proche aidant soit un rôle vieux comme le monde, ce travail soulève aujourd’hui de nombreux questionnements éthiques.

Par exemple :

  • Est-il réellement possible de choisir librement et de manière éclairée le rôle de proche aidant?
  • Peut-on décider librement de ne pas ou de ne plus endosser ce rôle?

Continuer la lecture de « La maltraitance envers les personnes proches aidantes »

Disorientation in Clinical Encounters

Qu’est-ce qui caractérise une expérience de désorientation et comment émerge-t-elle dans le milieu clinique ? Quelle est la nature de ces expériences et que peuvent-elles nous apprendre sur la morale ?

Allocution d’Ami Harbin (Université d’Oakland)

Joignez-vous à nous pour notre dernier séminaire de la Série de séminaires sur l’éthique de la santé à Montréal, organisé par la Série de séminaires pragmatiques sur l’éthique de la santé !

Quand : 23 mai 2019 de 12h00 à 13h00
Où : 110 des Pins Ouest, auditorium Jacques Genest

OU en direct sur notre page YouTube (https://www.youtube.com/channel/UCNSY4aUw4qfLw72EwJSdDDQ) Continuer la lecture de « Disorientation in Clinical Encounters »