Conférence d’Hubert Doucet

Caméras cachées en CHSLD : quelles bonnes pratiques?

Mardi 21 novembre 2017, 12 h (Local 413)
Pavillon Félix-Antoine-Savard, Université Laval
Conférencier invité : Hubert Doucet

Le recours aux caméras cachées dans les chambres des résidents des centres d’hébergement pour personnes âgées suscite de vifs débats, non seulement au Québec, mais partout en Amérique du Nord. Les réponses varient selon les milieux. Après avoir précisé la question en débat, je ferai un tour d’horizon des différentes pratiques et des arguments éthiques et juridiques qui les fondent. Par la suite, j’en ferai une analyse critique, ce qui me conduira à dégager la limite du type d’argumentation qui a cours. Je terminerai en suggérant quelques pistes pour améliorer les pratiques de protection des personnes âgées vulnérables.

Hubert Doucet est professeur invité de bioéthique à l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal. Il est détenteur d’un doctorat de l’Université de Strasbourg (1967), a été chargé de recherches au Centre de bioéthique de l’IRCM (1977-1981) et a enseigné à l’Université Saint-Paul d’Ottawa (1981-1997). De 1997 à 2008, il a été professeur aux facultés de médecine et de théologie ainsi que responsable des Programmes de bioéthique de l’Université de Montréal. Il est consultant en éthique clinique du CHUM et président de son comité d’éthique clinique. Il est membre du Comité national d’éthique sur le vieillissement de même que de l’Observatoire Vieillissement et Société.

PDF